Categories

Accueil > Consulaire > Immatriculation

10 janvier 2017

Immatriculation

Immatriculation

Quel est le sens de l’immatriculation consulaire ?

L’immatriculation constitue la base de la gestion consulaire.

Elle permet au citoyen algérien :

de bénéficier de la protection consulaire
de se faire délivrer, dans le cadre de la réglementation, tout document administratif, d’identité, de voyage, d’état civil, etc.
l’immatriculation permet en outre au ressortissant immatriculé de bénéficier, dans les conditions prévues par la loi, de l’exonération des droits et taxes douaniers sur les effets personnels et le véhicule importés à l’occasion de son retour définitif en Algérie
d’être inscrit sur la liste électorale et participer ainsi à la vie politique de son pays en prenant part, au niveau du poste d’immatriculation, aux différents scrutins organisés en Algérie.
Qui peut se faire immatriculer ?

Tout citoyen Algérien régulièrement résident à l’étranger peut se faire immatriculer auprès de l’Ambassade ou du Consulat de la circonscription du lieu de sa résidence permanente.

Tout Algérien majeur, âgé de 19 ans, est immatriculé à titre principal.
L’épouse de l’immatriculé principal, elle même de nationalité algérienne, et les enfants mineurs sont immatriculés à titre subsidiaire.

La femme non mariée, veuve ou divorcée est immatriculée à titre principal.

Quels sont les documents constitutifs d’un dossier de première immatriculation ?

Une copie d’une pièce d’identité algérienne *
un extrait d’acte de naissance
un certificat de nationalité algérienne, à défaut de ce document le demandeur peut :
s’il est né en Algérie, fournir un extrait d’acte de naissance du père
s’il est né à l’étranger, fournir deux extraits d’acte de naissance des deux ascendants paternels nés en Algérie
une copie du certificat de résidence justifiant le séjour régulier au Cameroun*
une preuve de la profession (attestation de travail, certificat de scolarité,…)
une preuve d’adresse (copie du bail de location ou copie de l’acte de propriété ou, à défaut, copie d’une facture de téléphone.)
quatre (4) photographies d’identité récentes et de même tirage *
une enveloppe prépayée pour le retour des documents
Un acte de mariage si le demandeur est marié
un extrait d’acte de naissance de chaque enfant mineur,
NOTA :

les documents suivis d’un astérisque (*) doivent être également fournis par l’épouse de nationalité algérienne.
Les ressortissants précédemment immatriculés auprès d’une autre représentation consulaire doivent demander le transfert de leur dossier en déposant auprès de nos services, la carte d’immatriculation en leur possession. Les pièces à fournir dans ce cas leur seront demandées dès réception de leur dossier.
Le formulaire d’immatriculation est disponible sur ce site.
La Carte d’immatriculation Consulaire :

La délivrance de la carte d’immatriculation est gratuite et sa validité est de cinq (5) ans et il appartient au titulaire d’en demander le renouvellement à sa date d’échéance.

Renouvellement de la Carte Consulaire :

Les pièces à fournir :

le justificatif de résidence
un justificatif d’activité professionnelle (original de l’attestation de travail ou du certificat de scolarité pour les étudiants), Ces deux premières pièces sont à produire dans le cas où un changement de domicile ou d’activité a eu lieu depuis la dernière immatriculation.
Deux (2) photographies récentes et de même tirage,
l’ancienne carte d’immatriculation.
Le formulaire fourni par le service consulaire et disponible sur ce site, dûment complété
Modification de la situation personnelle ou familiale de l’immatriculé :

L’immatriculé est invité à communiquer aux services consulaires toute modification importante de sa situation personnelle ou familiale : mariage, naissance, divorce, emploi, etc.

Changement d’adresse :

Il est vivement recommandé d’informer le service consulaire d’immatriculation de tout changement d’adresse. Les ressortissants algériens résidents Au Cameroun qui ont atteint l’âge de 19 ans révolus sont priés de ce faire immatriculés à titre principal.